Insecticide punaise de lit

Si les insecticides chimiques contre les punaises de lit sont dénoncés depuis longtemps pour le danger qu’ils représentent pour l’environnement et la santé, les insecticides naturels soulèvent de nombreuses questions concernant leur efficacité contre les insectes nuisibles. Les punaises de lit sont des ennemies coriaces qui se reproduisent à une vitesse phénoménale. Un traitement rapide et puissant peut être nécessaire pour les exterminer définitivement. 

Les dangers des insecticides

Attention aux idées reçues, car l’origine « naturelle » ne signifie pas pour autant qu’ils sont « inoffensifs » pour l’homme. Les substances dangereuses sont interdites depuis plusieurs années notamment le Dichlorvos, le Chlorpyrifos ou le Propoxur. Les insecticides d’intérieur commercialisés aujourd’hui sont essentiellement à base de pyrèthre (un végétal).

Le pyrèthre est une plante qui attaque le système nerveux de tous les insectes (moustiques, puces, punaises…). Il possède un effet répulsif qui agit par le contact et l’ingestion. Il est autorisé en agriculture biologique, car la concentration de toxines est peu élevée.

Pourtant, les dangers des insecticides sont réels. Leur utilisation dans une habitation individuelle doit se faire avec beaucoup de précautions. Les cas d’intoxication sont généralement dus à un défaut d’utilisation. Il est donc impératif de lire attentivement le mode d’emploi de ces produits conditionnés en sachet ou en récipient.

Le pyrèthre qui est aujourd’hui vendu en poudre ou en spray, peut encore contenir des résidus de plantes comme les pollens qui peuvent non seulement déclencher des allergies, mais aussi réduire l’efficacité du produit. Il est essentiel d’acheter son produit dans des drogueries spécialisées afin de garantir un traçage normalisé.

Même un produit naturel 100% bio peut rester toxique en cas d’abus. Le pyrèthre par exemple est peu « toxique » pour les animaux à sang chaud, mais il agit sur les poissons. Consultez rapidement dès que vous constatez un des symptômes suivants après l’usage d’un insecticide : irritation au niveau ORL, étourdissements, nausées, vomissements, perte d’appétit, diarrhée, transpiration excessive, toux, nervosité, insomnie, humeur changeante, tremblement, fatigue, sensations de brûlure, perte de réflexes, dilatation des pupilles, perte de conscience, …..

L’utilisation des insecticides anti-punaises

Il existe actuellement plusieurs gammes d’insecticides chimiques sur le marché pour lutter contre les punaises. Certains produits comme le rentikol sont très puissants et peuvent tuer les punaises et les nymphes.

Les gammes d’insecticides naturels sont adaptées aux environnements sensibles, avec des enfants et des animaux domestiques par exemple. Pour que ce produit soit d’une efficacité redoutable, plusieurs passages doivent être effectués dans les locaux infectés.

L’usage d’insecticides même naturels est limité, car un abus ne peut qu’entraîner une résistance plus ou moins importante chez les punaises de lit. Le dosage des produits volatils doit être précis.

Les insecticides anti-punaises ont beaucoup de succès parce qu’ils sont faciles à utiliser et efficaces. D’un point de vue écologique, les conditionnements en spray sont dépassés de mode. Le vaporisateur ou le fumigène sont des techniques plus récentes et plus adaptées. La vaporisation exige un équipement adéquat.

Il est judicieux de faire appel à un exterminateur professionnel pour ce type de travail, car il dispose souvent des équipements de protection indispensables, des appareils comme l’évaporateur électrique et des connaissances nécessaires en matière de manipulation et d’utilisation de produits chimiques.